32 4 221 22 58 Boutique ouverte du mardi au vendredi de 11h à 18h00 et samedi de 10h30 à 18h30 rue Charles Magnette 11 à 4000 Liège

Vous avez fait la connaissance de notre botaniste passionnée, dans le précédent article. Comme promis, Nadejda, va vous communiquer progressivement son savoir pour rapprocher l’homme du monde végétal, monde indissociable depuis le début de l’humanité. La série d’articles sera  consacrée à la présentation de fruits ou légumes, de conseils ou l’annonce d’activités comme ballades, ateliers ou conférences, sans oublier le côté jardinage, hé oui, j’ai bien dit jardinage, des petits trucs et astuces ! Aujourd’hui, la mandarine sera à l’honneur.

Mieux connaître la mandarine

La mandarine (Citrus reticulata) fait partie de la grande famille des agrumes que l’on consomme traditionnellement en hiver. Jusqu’à la première moitié du XIXe siècle, oranges et mandarines étaient des fruits de luxe en Europe.

La mandarine tient, elle, son nom, de la couleur de sa peau rappelant celle des robes de soie des mandarins. Le mot « Mandarin » est le terme occidental utilisé à partir de la fin du XVIe s., pour désigner un haut fonctionnaire lettré et éduqué dans la tradition de Confucius, mis au service de l’Empereur de Chine, à l’issue d’une sélection rigoureuse et très limitative des meilleurs candidats. L’origine du mot mandarin (fonctionnaire) viendrait du portugais mandarim (ministre ou conseiller), emprunté au malais mantri (du sanskrit mandari « commandant »).

mandarines, Marie-France Pierre, herboristerie LiègeLe grand Saint-Nicolas a t-il raison de nous offrir des mandarines en tout début du mois de décembre ? Avec seulement deux mandarines par jour, vous couvrez la moitié de vos besoins en vitamine C. En plus de la vitamine C, les mandarines sont riches en carotènes. Elles contiennent également de la vitamine E et réunissent ainsi la trilogie anti-oxydante. Elles renferment différents pigments : flavonoïdes, anthocyaniques, xantophylles. Ceux-ci exercent aussi une action anti-oxydante, renforçant l’action de la vitamine C. Ils augmentent la résistance des capillaires sanguins. Les fibres sont très digestes, surtout lorsque les filaments blancs ont été retirés. Sans oublier la présence de potassium, de magnésium, de phosphore et de calcium. Pas mal pour une petite mandarine !

Culture du mandarinier

Comme tous les agrumes, le mandarinier peut se cultiver en grands pots mais a besoin de soleil, d’un emplacement abrité, d’un sol à tendance acide et d’arrosages copieux en été. Dès la fin des beaux jours, hivernez-les à l’abri du gel, dans un local lumineux et frais. Réservez-leur un emplacement très lumineux et aéré, mais pas trop chauffé : une véranda ou une orangerie seront parfaites à cet effet. Une température avoisinant les 8°C est largement suffisante en cette période. Si vous ne possédez pas de lieux d’hivernage et qu’il ne gèle pas dans votre jardin, vous pouvez tenter de les protéger en paillant copieusement leurs pieds et en les recouvrant d’un voile d’hivernage.

Conseil de Vincent (récolté par MFP) : acheter des mandarines avec leurs feuilles, elles se gardent plus longtemps !

savoirplanterleschoux logo, Marie-France Pierre, herboristerie Liège

Découvrez les formations en plantes médicinales, cours, ateliers et balades : www.savoirplanterleschoux.be

https://www.facebook.com/savoirplanterleschoux/

modules formations

PROCHAIN COURS

 Réservez votre formation !

 

AGENDA DES COURS 2018

- Atelier Chan'Beauté anti-rides 14/12 de 19h à 21h Découvrir

VOIR PROGRAMME COMPLET 2019 A LA RUBRIQUE AGENDA.

You have Successfully Subscribed!