32 4 221 22 58 Mardi-jeudi-vendredi et samedi de 11H30 à 13h30 et de 15h30 à 18h

Le pouvoir est en nous, retrouvons notre conscience

Mardi, j’étais inquiète, très inquiète pour mon meilleur ami qui atterrissait à Zaventem. Etait-il là, au mauvais endroit, au mauvais moment. J’étais très triste aussi d’entendre qu’il y avait des morts et des blessés, je pensais à leurs familles, à leurs proches. Encore une fois la bêtise humaine avait laissé ses traces. Ma conscience s’interrogeait.

consciencePuis, je me suis mise longuement à réfléchir à la cause de tout cela, pour mieux comprendre, pour mieux réagir et ainsi ne pas jouer le jeu dessiné par ceux qui détiennent les ficelles : me laisser dans la peur pour cultiver ma haine, pour mieux me manipuler. De tout temps, la peur de l’autre entraîne la haine qui elle-même engendre la séparation, le conflit. Et c’est vrai, en allant travailler mon regard sur les autres avait un peu changé. Cela commence par une modification d’une simple attitude: la méfiance. Je me suis dite, arrête, ne joue pas leur jeu car c’est ce qu’ils veulent, vous monter les uns contre les autres, car pour mieux régner, ne faut-il pas diviser ?

Je décidai alors de me mettre un instant dans les chaussures de mon ami, j’ai marché dans ses souliers en me rendant à mon travail. J’y ai découvert que d’avoir une couleur de peau différente, appartenir à une religion différente, étaient quelque chose de bien lourd à porter. Ces différences lui mettaient une étiquette, celui dont on devait se méfier ! Tous ces regards qui en disent longs, m’ont affligée de tristesse, il était jugé coupable comme ces misérables. L’étiquette le réduisait juste à cela. Il devenait un éventuel danger pour les autres, lui qui a toujours aidé autour de lui, rendu service sans jamais compté son temps, qui a toujours travaillé, qui est accepté dans son voisinage, qui respecte les lois, qui sème la joie partout où il passe. Je ne comprenais pas cette facilité à le montrer maintenant du doigt. Tous dans le même sac, un peu réducteur comme attitude, ne trouvez-vous pas ? Facile de jeter la faute sur l’autre pour se faire bonne conscience.

Revenue dans mes propres souliers, je compris que l’horreur subie par les victimes blessées ou décédées dans les attentats est tout aussi injustifiée que l’horreur que la plupart d’entre-nous faisons subir à tous ces innocents que nous étiquetons de suspects, de coupables.

Mais où se cache le vrai coupable ?

coeurJe pense qu’il est à l’intérieur de nous, tout simplement par notre manque d’amour, notre manque d’altruisme, notre fermeture de conscience, il s’appelle l’égo humain. Il se cultive, se transmet, se perpétue. Et cela depuis la nuit des temps, lorsque nous avons abandonné notre instinct animal, cet instinct qui nous connectait à la sagesse de la terre, que seuls les animaux ont conservée. Dans tous les pays du monde, nous nous laissons éduquer en toute innocence avec toutes ses conséquences ! Toute offense à la Nature (terre, animaux, plantes, air, ..) est un crime contre l’humanité. Au nom d’aucune science, d’aucune religion, d’aucune politique on a le droit de polluer, torturer, d’assassiner. C’est notre éducation qui est à revoir, et ceux qui nous manipulent la détienne, ils décident des règles à nous inculquer qui sont les nouvelles vérités en nous séparant des Lois de la terre, de l’Univers.En nous séparant les uns des autres.

Le cerveau peut comme un ordinateur être formaté, ainsi la conscience peut être bien dirigée ou plutôt anesthésiée.  Dès l’enfance, notre cerveau est éduqué pour créer des systèmes de croyances qui ont remplacé les Lois naturelles. Rien de plus facile, le terrain est vierge, on enregistre toutes les données qui seront les références de la culture qui les a générées.  Et ainsi de génération en génération, se sont transmises, gravées dans le cerveau comme gravées dans la pierre, ces données qui sont devenues les nouvelles Vérités. Plus elles sont entretenues par la répétition, plus il est difficile de s’en libérer. Bref, ce type d’éducation privilégie un enseignement rigide et froid au détriment de notre créativité et de notre intuition. Dur, dur de réveiller dans ces conditions  notre instinct de Vie, notre respect pour la terre et notre intelligence du coeur, ils sont anesthésiés et l’Ego ayant été bien installé ne veut pas lâcher prise, il veut diriger, tout contrôler. Le pouvoir sur l’autre, n’est-il pas le plus mauvais moyen pour maîtriser nos peurs ?

Le matraquage que reçoit aussi notre cerveau de la plupart des médias l’hypnotise, le conduit dans le côté obscur de la force, c’est-à-dire dans les peurs, la tristesse,…. Faut être fort pour rester Soi pour ne pas oublier d’où l’on vient.

Quand l’homme se rendra compte, que l’argent ne se mange pas, que tout système économique, éducatif ou religieux qui ne privilégie pas le respect de la Nature et  la communication non violente avant toute autre chose, est voué à longue échéance à s’éteindre. La vraie spiritualité est avant tout pour moi le respect de la vie sous toutes ses formes.

Réapprendre à communiquer pour élever notre conscience

La communication non violente devrait donc également faire partie de l’enseignement dans tous les pays du monde, elle ferait de nous-même et de l’autre un interlocuteur ouvert  au dialogue, au respect des différences. Elle permettrait une communication harmonieuse entre tous . Cela amènerait à une société tolérante dans le respect de chacun. Les vraies valeurs retrouvées. Le vivre ensemble.

conscience animalePour naître à Soi-même, il faut du courage, du courage pour remettre beaucoup de nos certitudes en question. Du courage pour oser regarder la réalité. Du courage pour oser affronter cette réalité. Tout est possible si nous déprogrammons toutes les données erronées de notre « éducation ». Osons être nous mêmes, osons être libres. C’est le travail sur soi, « change-toi et le monde changera ». Retrouvons nos origines oubliées, notre sagesse animal (voir les belles communications) et son intelligence du coeur, son instinct de vie. La sagesse animale a beaucoup à nous apprendre, si vous avez lu ces communications, vous serez comme moi émerveillé(e). Ils sont loin d’être des êtres inférieurs !

Le but dans la vie n’est pas d’atteindre la fortune, la gloire, le savoir, mais la paix, la joie et la sagesse. Commençons par une remise en question simple, reconnectons-nous à nos 5 sens. Pour vous y aider, pourquoi ne pas (re)découvrir les bienfaits du massage, l’aromathérapie, le tao, le yoga, …. Pour ma part, mon chemin a commencé par le yoga puis le massage, puis l’aromathérapie. C’est ainsi que j’ai remis en question mes systèmes de croyances.

Développons notre Sentir et Ressentir. Retrouvons notre sagesse animale qui nous relie à la Vie pour élever notre conscience. Changeons notre regard sur l’autre.

Message inspiré ce mardi par mon meilleur ami, pour tous ceux qui veulent travailler sur eux-mêmes pour que le monde retrouve enfin la paix ! De tout coeur, ayons une pensée pour les victimes et leurs proches.

 

 

 

 

modules formations

PROCHAIN COURS

 Réservez votre formation !

 

AGENDA DES COURS 2017


Dienchan et chan beauté du 08/04 au 10/04/17 ou du 1/9 au 3/9/17 Découvrir

Méridiens du 14/4 au 17/4 Découvrir

Massage du dos au miel 23/4 Découvrir

Communiquer avec les animaux le 01/5 Découvrir

Aroma 1 les 6/05 et 13/05/17 Découvrir

Gestion stress et Burn out 7/5 et 4/6/17 Découvrir
L’oracle d’Eve le 25/5/17 Découvrir

Aroma 3 les 10/06 et 17/06/17 Découvrir

Radiesthésie et Fleurs de Bach 18/6/17Découvrir

Méridiens du 20/7 au 23/7/17 Découvrir

Mains de Lumière du 3/8 au 6/8/17 Découvrir

Massage et aroMassage dès le 16/9/17 Découvrir

You have Successfully Subscribed!